Home

Prises de décision et encadrement des collaborateurs poussent les managers à s’interroger sur leur posture. Entre découverte de capacités inattendues et faiblesses inavouées, la fonction les invite à approfondir leur connaissance d’eux-mêmes.

« Je pouvais avoir tendance à appréhender le management de manière théorique. J’arrivais avec plein d’outils rassurants et la volonté de maîtriser la marche des choses, se souvient Sébastien Dambra, qui a pris la direction ajointe de Sésame Autisme Franche-Comté en 2015, avant d’être promu directeur général cette année.Malheureusement, j’adoptais parfois des postures manquant d’authenticité. On ne peut pas avancer masqué, en se cachant derrière des techniques, au risque d’un décalage radical avec le terrain et avec soi-mêmeC’est alors que je me suis interrogé : « Pour quoi je suis là ? » Et c’est en essayant de répondre à cette question que j’ai appris à mieux me connaître, à prendre des décisions et tenir des positions plus cohérentes avec ce qui me fonde. »
Porte-étendards d’une institution, garants d’une mission de soin et d’accompagnement, responsables d’un collectif : les cadres du secteur social et médico-social s’impliquent, s’affirment, s’exposent. Bien souvent, à l’abri des regards, une autre quête, intime, les anime. Comment articuler les attendus du poste, les besoins des équipes avec leurs propres ressources, croyances ou faiblesses ? Quelles sont-elles au juste ?
« L’arrivée à un poste d’encadrement, souvent marquée par un sentiment d’insécurité, est propice à la prise de recul, à l’introspection. On cherche à comprendre comment on fonctionne, constate la coach Annick Richet. Cela ne se fait pas en un coup de baguette magique : c’est une lente maturation, qui ne s’achève jamais vraiment d’ailleurs. » Généralement, le processus affleure à la faveur d’un temps de formation, de l’écriture d’un mémoire, d’échanges avec un mentor, d’un accompagnement en développement personnel…

Miroir

© Sellig

Des ressources insoupçonnées. « À mes débuts, c’est l’autorité dont je pouvais faire preuve qui m’a étonné. Je n’avais pas conscience de la place à laquelle je me trouvais. Si je dis quelque chose… les gens le font ! relate Christophe Ollier, directeur du foyer de jeunes travailleurs (FJT) L’Escale lyonnaise. Bien sûr, c’est très valorisant de voir jusqu’où on peut amener les équipes. Mais c’est aussi assez effrayant. J’ai réalisé que je pouvais avoir des tendances à l’autocratie…  Heureusement, ma femme m’aide à contrer ce penchant, en me donnant son avis – sans ambages ! – sur mes prises de position professionnelles. Et puis, on est parfois contraint de remballer certaines idées qui ne prennent pas du tout sur le terrain, ce qui forge l’humilité. » Au-delà de la relation au pouvoir, les managers découvrent les relations humaines sous un nouvel éclairage, plus vif peut-être ? Ils se surprennent à cultiver des ressources insoupçonnées, comme le lâcher-prise et la confiance en l’autre. « La patience, surtout ! estime Christine Baconnais, directrice de la Résidence Bon accueil, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), à Touvois (Loire-Atlantique). Ce n’est pas du tout ma qualité première. J’ai commencé ma carrière en tant qu’infirmière dans des services d’urgence, où la vitesse de décision est une question de survie. Comme directrice, au contraire, il faut accepter que chacun avance à son rythme, prendre le temps d’embarquer tout le monde. J’ai pris quelques portes avant de m’en convaincre. Tout récemment, le manager qui m’avait encouragée à prendre mon premier poste d’encadrement, il y a quinze ans, m’a fait remarquer que j’étais capable de patience. Je ne dis pas que le naturel ne revient pas au galop parfois, mais je suis désormais capable d’identifier mon impatience quand elle s’exprime ; elle ne me submerge plus. »

[…]

Aurélia Descamps

llustration : Gilles Rapaport http://www.gilles-rapaport.com/

Article publié dans son intégralité sur http://www.directions.fr/ (accès payant)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s